Skip to content

Assurance emprunteur

Comparateur gratuit et personnalisé !

Choisissez notre comparateur d’assurance emprunteur gratuit et sans engagement et bénéficiez des meilleurs conseils pour votre assurance emprunteur à un taux minime !

L’assurance emprunteur est une inconnue de 35% des Français. Certainement car elle est facultative ? Cela pourrait être une raison. Pourtant, la grande majorité des organismes de crédit exigent, lors d’un prêt immobilier, d’avoir souscrit au préalable à une assurance emprunteur. L’assurance emprunteur assure à la banque émettrice du crédit le remboursement total des frais de l’achat immobilier en cas de problèmes graves. Éclaircissons ensemble le mystère de ces assurances prêt et voyons comment en limiter les frais, notamment avec un comparateur d’assurance emprunteur. Des informations simples et compréhensibles par tous proposées par Immobilier-assurance-emprunteur.com !

Assurance emprunteur – Principes de fonctionnement

Acheter son bien immobilier avec une des meilleures assurances emprunteurs
Achat de bien immobilier grâce à une assurance emprunteur : Baisser son taux facilement avec un comparatif !

L’assurance emprunteur est un lot de garanties que demande presque systématiquement tous les organismes de crédit comme les banques. Le but principal de l’assurance crédit est de couvrir l’emprunteur s’il venait à se trouver dans l’incapacité de rembourser son emprunt immobilier, entrepreneurial, etc. suite à une incapacité de travail ou, dans les cas les plus extrêmes, au décès de l’emprunteur. En cas de maladie ou de chômage, l’assurance emprunteur prendra donc en charge les mensualités dues à l’institut de crédit, assurant à la fois à la banque de percevoir les frais dus  et à l’assuré de ne pas se retrouver dans une situation encore plus compromettante et menaçant son bien immobilier pour lequel il a souscrit son crédit immobilier.

Exemple de risques couverts par les garanties assurance emprunteur :

  • Garantie perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) ;
  • Garantie invalidité partielle permanente (IPP) ;
  • Garantie invalidité permanente et totale (IPT) ;
  • Garantie incapacité temporaire et totale de travail (ITT) ;
  • Garantie chômage ;
  • Garantie décès.

Taux de l’assurance emprunteur

Le taux de ces assurances prêts varie en fonction du budget emprunté à l’organisme de crédit. La logique veut que plus le montant emprunté à l’organisme de crédit est élevé, plus les mensualités versées à l’assurance emprunteur seront, elles-aussi, élevées. Soyez donc prudents, surtout que l’assurance emprunteur n’a jamais coûté aussi cher qu’actuellement (source). Le taux assurance emprunteur peut aussi subir quelques variations d’un assuré à un autre en fonction de la santé de ce dernier. Plus les risques de maladie sont importants, plus les coûts de l’assurance emprunteur seront élevés.

 

Comparateur Assurance Prêt

 

Calcul des coûts de l’assurance emprunteur

Le coûts de l’assurance emprunteur est très simple à calculer. Le taux de l’assurance emprunt se base sur le montant total du crédit et l’état de santé de l’emprunteur. Cette somme correspondra aux coûts totaux du montant de l’assurance emprunteur.

Exemple :

Assurance emprunteur à 0,5% sur 25 ans pour un crédit immobilier de 300 000€. Tous les ans, l’emprunteur paie 0,5% des 300 000€, qui servent de garantie à l’institut de crédit qu’est sa banque. Cela revient à verser 1500€ par an à l’assurance emprunteur, soit exactement 125€ par mois.

Changer d’assurance emprunteur

Changer d’assurance emprunteur n’est plus une difficulté pour les emprunteurs, il est maintenant possible de trouver une meilleure assurance emprunteur sans souci. Les derniers gouvernements, que ce soit celui de droite avec la Ministre de l’Économie Christine Lagarde, ou le nouveau gouvernement de gauche avec le Ministre Benoit Hamon, alors ministre des affaires sociales, ont fait en sorte de prendre des mesures pour le consommateur désireux d’acheter un bien immobilier.

Loi Lagarde et assurance emprunteur

Avant la Loi Lagarde de 2010, les instituts de crédit avec le droit d’obliger en quelques sortes les futurs emprunteur à souscrire à l’assurance emprunteur proposée par la banque, ou tout du moins, à l’assurance emprunteur proposée par un organisme partenaire. Il fallait donc se cantonner au taux de l’assurance emprunteur proposer par la banque et il n’était pas possible de chercher un meilleur taux ailleurs. De ce fait, la concurrence entre les différents organismes proposant des assurances emprunteurs était bien maigre et les consommateurs n’avaient guère le choix pour leur taux.

L’ancienne Ministre de l’Économie a donc fait voté une loi éponyme dans le but d’ouvrir la concurrence aux assurances emprunteurs, laissant ainsi la place à des taux plus faibles, donc meilleurs,  pour les consommateurs désirant acheter un bien immobilier tout en limitant les frais d’assurance emprunteur. À partir de cette date, les assurances emprunteurs pouvaient être souscrite indépendamment du crédit, permettant de trouver un meilleur taux lors d’un achat immobilier.

C’était la première réelle avancée sur l’assurance emprunteur, il faudra néanmoins attendre la Loi Hamon pour qu’un impact considérable se fasse sentir sur le marché des assurances emprunteurs.

Avantages et inconvénients

  • Avantages : pouvoir souscrire ailleurs que chez sa banque ; taux assurance emprunteur avantageux, donc meilleur, induisant de meilleures garanties;
  • Inconvénients : beaucoup de banques refusent de proposer un crédit si l’assurance emprunteur est souscrite ailleurs (la Loi Hamon propose une meilleure alternative depuis 2014) ;
  • Bilan : 4 ans après la Loi Lagarde, plus de 80% des assurances emprunteurs étaient encore vendues par les banques. Une meilleure loi doit être trouvée pour assurer de meilleures conditions aux emprunteurs.

Loi Hamon et assurance emprunteur

La Loi Lamon de 2014 offre désormais un droit non négligeable pour les consommateurs : l’emprunteur peut changer d’assurance emprunteur au cours des 12 mois suivant la signature de son crédit. Un droit unique puisqu’auparavant, l’emprunteur devait rester avec son assurance emprunteur tout au long du crédit et ne pouvait changer à aucun moment.

L’emprunteur peut donc désormais souscrire auprès d’une banque, aussi bien son crédit que son assurance emprunteur. Il possèdera ensuite 12 mois au cours desquels il lui sera possible d’analyser le marché pour trouver une assurance emprunteur moins chère mais proposant tout de même des services tout aussi bon.

Pour que le changement d’assurance emprunteur soit valide, il faudra que les garanties proposées par la nouvelle assurance emprunteur soient équivalentes ou meilleures mais il faudra aussi que l’emprunteur informe sa banque initiale au moins 15 jours avant l’échéance des 12 mois afin que celle-ci puisse traiter le dossier.

La banque ne poura alors refuser le changement d’assurance qu’à une condition : si les garanties proposées ne sont pas aussi bonnes que celles proposées dans le premier contrat assurance emprunteur signé au moment de l’accord de crédit. Ce refus de la banque devra être justifié afin que l’emprunteur sache les défauts du nouveau contrat et puisse continuer ses recherches en sachant ce à quoi il doit payer attention. Si vous remplissez toutes les conditions, vous aurez alors le droit a un meilleur taux d’assurance emprunteur pour votre bien immobilier.

Avantages et inconvénients

  • Avantages : changer d’assurance emprunteur ; 12 mois d’échéance ; Justificatif obligatoire de la banque émettrice de crédit ; Possibilité d’obtenir une meilleure assurance emprunteur et donc un meilleur taux voire de meilleures garanties.
  • Inconvénients : les banques risquent de perdre beaucoup de clients au niveau de l’assurance emprunteur et donc d’augmenter les taux de crédit. Le risque est donc un meilleur taux d’assurance emprunteur et une hausse des taux de crédit des instituts financiers.

Le choix de l’assurance emprunteur

Il y a quelques années, le taux et l’assurance emprunteur étaient directement choisis par les banques, ce qui limitait fortement la concurrence. Avec cette règle de non-concurrence, les particuliers désirant acheter un bien immobilier devait donc s’acquitter de mensualités élevées puisque fixées par les banques et l’assurance emprunteur avec laquelle elle a un partenariat.

Au jour d’aujourd’hui, les banques et les assurances prêts n’ont plus le même monopole, ni les mêmes ententes sur le marché des prêts. La Loi Lagarde a mis en avant qu’un emprunteur avait le droit de choisir son assurance emprunteur là où il le souhaitait pour son crédit immobilier. Il peut donc très bien faire un crédit/prêt chez une banque particulière pour son bien immobilier et décider de prendre une assurance emprunteur avec la compagnie  d’assurance prêt qu’il désire, que cela en déplaise à la banque.

L’arrivée des comparateurs d’assurance emprunteur

Avec cette nouvelle loi Lagarde laissant place une concurrence ouverte, il est maintenant possible de connaître les taux réels proposées par les différentes assurances emprunteurs et donc de les comparer, surtout lors d’un achat immobilier. Un comparateur d’assurance emprunteur peut donc comparer, en quelques secondes, plusieurs centaines d’assurances emprunteurs, et proposer à l’internaute celle qui lui correspond,  le meilleur taux pour son mode de style de vie.

Pour se faire, il suffit généralement de rentrer quelques données personnelles comme le lieu d’habitation, la hauteur et la durée du crédit nécessaire, les mensualités maximales désirées, etc. Le comparateur d’assurance emprunteur fait ensuite le tri seul pour trouver la meilleure assurance emprunteur immobilière.

Nous vous proposons une page spéciale pour que afin que vous soyez à-même de comprendre les principales astuces pour comparer les assurances emprunteurs. Vous comprendrez alors mieux le raisonnement du comparateur d’assurance emprunteur et serez à-même de décider si l’assurance emprunteur proposée par ce comparateur vous correspond ou non.

Si Internet vous laisse perplexe, il y a généralement la possibilité de rentrer son numéro de téléphone et son adresse mail, cela permettant de se faire rappeler gratuitement ou d’être contacté par écrit rapidement par un courtier, expert en assurance emprunteur, afin d’obtenir des renseignements professionnels et adaptés à sa demande.

Cessez donc de payer monts et merveilles pour une assurance emprunteur en cas d’achat immobilier.
Laissez vous conseiller, comparez et choisissez après mûre réflexion la meilleure assurance emprunteur !

 

Simuler un prêt, comparer les assurances emprunteurs !
Simulateur Assurance Prêt

 

Synonymes de l’assurance emprunteur : assurance crédit / assurance prêt / assurance emprunt